mardi 12 juin 2012

Sousse

Picture is unrelated
Ah... <3 Je suis heureux.

J'ai enfin fait partager à ma classe mes musiques, lors d'occasions un peu hasardeuses. C'est pas quelque chose de vraiment incroyable en soi, en fait, mais ce qui est très intéressant c'est que beaucoup d'entre eux ont aimé ce que j'ai fait. Ce qui veut dire que ce que je fais... plaît ?

Ça remet en cause pas mal de choses dans mon travail. Saviez-vous que je faisais mes musiques dans l'idée que personne n'aime ce que je fais, et que je dois expédier le plus vite possible mes mélodies, pour pouvoir transmettre au final ma musique sans que l'auditeur ait le temps de trouver que ce que je fais est nul (concept ma gueule tkt).

Cette stratégie a, jusque là, marché. Mais peut être n'est-ce plus nécessaire ? Ce que je fais est bien ? Je peux faire des chansons longues et étirées ? Je suis bon ? Je suis doué ? Comme je l'ai déjà dit, je me sens perdu. Je ne suis pas extrêmement populaire dans ma classe, et ce gain soudain d'amitié m'étourdit.

Le truc idiot, c'est que ma classe n'a pas changée depuis quatre ans. Pourquoi je deviens populaire et à l'aise que quand c'est la fin de l'année, quand je vais partir dans un lycée différent, seul ? C'est idiot, je suis vraiment nul. J'aurais dû faire ça depuis longtemps. Mais est ce que ça aurait marché ? C'est ma compression bien lourde qui leur a plu, c'est mon talent. Si ça se trouve, en terminale, je trouverai des potes qui joueront à League of Legends et que je quitterai la semaine d'après ?

J'arrive à plus simplement lier contact avec des gens que je sais que je ne les reverrai jamais, des gens inconnus ou des rencontres éphémères. Pourquoi ? Au fond de moi je veux pourtant trouver une fille, avoir un chien (pas imaginaire si possible parce que je veux pas le piquer), une maison et faire du beatbox. Pourquoi il faudrait que je réussisse à me lier d'amitié avec des gens qu'à ce moment là ? Je suis vraiment nul, encore une fois.

J'extrapole, sûrement, mais je suis quasiment certain que c'est vrai. Il faut que j'apprenne à être plus sociale parce que ça craint des patates chaudes là. Ah, et pour la route, une musique que j'ai découverte grâce à une fille (OMG UNE FILLE INCROYABLE OMGGGGGGGGG), plutôt sympathique (j'aimerais bien vous dire si c'est la fille ou la musique mais je pense que je suis tellement désespéré comme personne que mon avis n'est même plus subjectif) :





Bon allez. Je vous dit à la prochaine et j'espère que contempler ma vie privée vous aura donné des petits frissons dans votre échine (c'est où l'échine d'ailleurs ? j'ai jamais su lulz), mais évitez de vous masturber quand même ce serait bizarre.

Aucun commentaire: