mercredi 13 juin 2012

Quand on a une mélodie mais qu'on sait pas quoi faire avec, on fait de la merde.

C'est ça le mainproblem avec les mélodies. C'est sûr, ça sonne bien, ça reste en tête. Mais comment réussir à créer la structure qui l'entoure, l'accompagnement, la piste en elle même ? C'est une vraie plaie, du coup moi je préfère commencer par l'accompagnement, même en général par la batterie. Mais là je me suis foiré et j'ai débuté par une mélodie. Enfin, ça se laisse écouter, j'ai fait un truc marrant quand même, nope ?



Pour moi, il existe trois façons de concevoir une musique. La première, c'est en se basant sur rien du tout, on fait tout à l'aveugle. En général on fait ça quand on débute avec un logiciel, c'est à dire qu'on rajoute les instruments qui nous passe par la tête, on fait un peu n'importe quoi. Au final ça fait une grosse bouillie et ça ressemble à rien.

La seconde, c'est se baser sur des accords. C'est très simple, et sur-utilisé dans plein de genres de musiques (rock, rap, blues... En général ce sont les musiques populaires). C'est très pratique car super simple : on trouve 4 accords plus ou moins dissonants ou assonant ou sonnant (j'ai aucune idée de comment on dit bien sonner) entre eux, puis on essaie de créer un genre de mélodie qui se base sur les notes de l'accord. L'effet est immédiat, puissant. C'est assez amusant, et au final c'est distrayant. Après il existe différents rythmes des accords, différents moyens de plus ou moins les cacher pour donner un côté moins "haché".

La dernière est donc de se baser sur une mélodie, comme je l'ai expliqué un peu plus haut. On crée une mélodie, et après on se débrouille pour créer l'accompagnement qui l'entoure. C'est pas évident, car il faut réussir à trouver l'harmonie de la mélodie et faire en sorte que tout sonne juste (enfin un peu au moins). En général, on déduit donc de la mélodie des accords qui sonnent bien avec elle et on arrive à créer un truc cool. En général.

Toutes ces gymnastiques nécessitent une certaine mentalité et beaucoup d'exercices pour qu'elles deviennent évidentes, simples et rapides. Donc c'est juste du travail, ça vient avec le temps quoi, il n'y a pas de secret (je suis même pas sûr que ce que je dis serve, mais je pense que y'aura au moins un péquenaud invisible qui s'y intéressera et qui s'en délectera avidement gnagnagna).

Bon, c'était la musique du jour. Je vous dit bonne journée, et j'espère vous revoir un jour ou l'autre. À la prochaine ! :)

Aucun commentaire: