samedi 9 juin 2012

Faikl pls

Salut !

En fait je ne sais plus maker ! Du coup, j'avais quand même commencé un moteur de plate forme mais j'ai pas réussi à dépasser les sauts. Enfin ça reste cool quand même, c'est genre expérimental et tout, concept même. Le principe était de tout mettre dans une seule boucle (principe et même précepte encouragé par l'ami Manderr), alors que jusqu'à présent j'utilisais tout plein d'events en processus parallèle. L'approche est différente, et bien plus proche de la Vraie Programmation. Bon, vous connaissez au moins de réputation mes skills de programmeur, donc évidemment je me suis fail à un point, mais à un point mais carrément point G quoi. Un petit screen pour la route, pour vous vendre un peu de rêve grands fous. Huhu.

C'est moche parce que c'est révolutionnaire, et que ça marche pas.

Par conséquent, je suis donc retourné jouer à League of Legends, le jeu qui vole ton temps et ton âme. J'ai donc pu jouer et jouer. Ce qui ne m'a pas mené à grand chose, si ce n'est jouer plus. J'ai également beaucoup regardé de matchs commentés de ce jeu, pas forcément en français. Cependant, une des musiques utilisées pour l'une de ces compétitions m'a beaucoup plu. Je me dois donc de la partager, parce qu'elle roxxe, ouais !





Fa, fa, fa... Ce type est un génie de la dubstep tkt.

C'est cool, non ? Cette musique m'a beaucoup inspiré en fait. Tellement inspiré que je n'ai rien fait de spécial depuis longtemps. En fait, j'ai même pas pu l'écouter trop fort, car ma famille ne veut pas. Ça les dérange. Je m'ennuie beaucoup vous savez. C'est pour ça que je poste des messages sur mon blog. Écrivez-moi. Par pitié.

Pour changer de sujet, j'ai continué à créer de la musique. J'ai eu beaucoup d'inspiration pendant un moment et j'ai donc créé cette piste :



Cette musique n'a en fait rien de spécial à voir avec la précédente. C'est une combinaison d'instruments que j'avais déjà eu l'occasion d'expérimenter : une batterie fouillie, fournie et forte (FFF lol), un orgue un peu synthétique et irréel, plusieurs pianos, une contrebasse... Ce ne serait pas sans vous rappeler (car oui, vous connaissez sûrement toutes mes musiques par cœur) NYC an amazing city, une musique plus ancienne. Cependant, la liaison a été faite sans que je m'en rende compte, ce genre de musique m'inspire. C'est marrant le 6/8.

Vous pouvez également remarquer à la fin qu'il y a un passage avec des synthés bruts qui montent, un peu comme en décalage avec la musique. C'est une idée qui m'a été quasiment directement inspirée par Stress de Justice, la version live (à 3:08). Cette montée permanente rajoute immédiatement un effet de... montée, justement. C'est brutal, cash, violent, alors qu'à la base la musique est quasiment douce et pas si hard que ça.

Honnêtement, en la réécoutant, je pense que j'aurais pu faire le tout un peu plus énergique. Rajouter plus d'instruments, faire un truc encore plus brouillon. On distingue encore trop tous les instruments qui ne devraient faire qu'un. Si on veut ressentir toute la puissance de la musique, on doit monter le son, donc ça craint. C'est une solution de pauvre ça, monter le son. Tellement minable et pathétique, qu'un article Wikipédia en parle. Une excellente composition et un bon son devraient pouvoir compenser l'envie d'augmenter le son mais, sérieusement... Qu'est ce qui peut simplement contester le fait d'avoir le son à fond dans ses écouteurs, dans son lit, en remuant les bras comme un fou furieux ? C'est unique. (ta mère)

Attendez, si vous devez lire le reste, il vous faut un fond musical. Peut être que vous avez déjà tout écouté en détail et fait une analyse, par conséquent il vaut mieux que je mette une autre musique. Donc, voilà encore autre chose (toujours de la dubstep, je suis un adolescent désolé). Au moins pour la route, non ?




Piuuuuum, vouim, robwowowowo PIUUUU. Du grand art lulz.

Donc, je disais... Ah oui. En ce moment, je me sens un peu étrange. Je pense qu'en parler sur mon blog est utile parce que c'est mon blog et que quand même je raconte ce que je veux donc c'est plutôt pas mal en effet. Je vais aller dans un lycée plutôt stylé l'année prochaine (je passe en seconde omg omg), et je dirai même un genre de lycée de nerds. Je ne sais pas si je vais réussir à rester intelligent, car je ne me sens pas intelligent. Je me sens juste humain, un peu nul et faible. Ce sentiment assez perturbant m'embaume (oui un sentiment peut embaumer, c'est dans le dictionnaire regardez je vous jure) et me comprime la tête. Que faire ? Rien. D'accord AristA, tu as sûrement raison. Retourne écrire des conneries, tu sais faire que ça. Oui AristA, très bien AristA, pardon AristA. J'y vais.

Bref. J'espère que cet article vous aura plu. Je n'aurai pas pu parler de grand chose (en même temps j'avais rien à dire, du coup c'est plutôt une bonne performance), mais j'espère avoir quand même pu vous apprendre deux-trois trucs, vous distraire, vous cultiver ou simplement vous faire perdre votre temps (AH !). 


Ah oui, et comme d'habitude, à la prochaine !

Aucun commentaire: