mercredi 22 juin 2011

Réflexion

Je me suis rendu compte que ce blog avait fini par devenir pas assez sérieux, et que c'était peut être pour ça que personne ne postait de commentaire (d'ailleurs je continue toujours de manger ma merde mais cette fois je bois aussi ma pisse, donc si vous avez de quoi manger envoyez-moi ça par la poste) donc je m'étais dit qu'il fallait peut être que je relève le niveau en présentant des tutoriels de merde mais qui seraient sympa un peu quand même. Du coup j'ai pensé que je devrais peut être le faire, mais du coup je l'ai oublié car j'avais pas très envie de le faire si c'est au final pour encore une fois ne pas avoir de commentaire (l'adresse pour m'envoyer à manger c'est quelque part en Bolivie équatoriale, démerdez vous wow) vaudrait mieux que j'oublie.

Donc du coup je fais un post avec plein de texte car je ne sais vraiment pas quoi dire d'autre et que je n'ai très pas beaucoup pas mal (même si un peu évidemment) envie de travailler sur AA City. Ça m'a lassé. Enfin je l'ai déjà pas mal fait level upper c'est déjà ça, je pense que c'est SUFFISANT. Y'a des LIMITES. J'écris un mot en MAJUSCULE.

Pour continuer à remplir un peu ce post je pourrais parler de mon chien imaginaire, et allez cash je vous demande pas votre avis je vais en parler non mais oh c'est mon blog quand même on est pas chez mémé je vais pas non plus mettre des souliers pour vous parler DITES DONC ! Donc voilà mon chien imaginaire je viens de me l'inventer à l'instant pour essayer de faire durer ce post un peu plus longtemps (et récupérer des commentaires (si vous voulez de l'aide pour l'adresse demandez « le vieux fou qui mange sa merde »)) mais vu qu'il me soule déjà car j'aime pas trop les chiens je pense que je vais aller le faire piquer. Ça vaudra mieux pour sa vie. Ah mais je vois qu'il est déjà en train de sauter par la fenêtre, il tombe, et voilà il est mort.

Oh non... Ce chien je l'aimais comme mon propre orteil droit, nous deux on faisait une sacrée paire... À chaque fois qu'on me voyait dans la rue avec ce chien imaginaire, tout le monde me disait « Ahah ! Voilà donc cet AristA avec son bon vieux comparse le chien imaginaire ! Il a le visage plein de merde à force d'en manger ! », et après on allait se promener dans les bois tranquillement... C'est dommage, c'est vraiment dommage même. Ça me rend tout triste. Il faut absolument une musique triste qui aille avec ça. Tenez, voici un lien vers une musique triste.

Bon ben je pense que c'est le moment d'arrêter d'écrire, merci de m'avoir lu si vous m'avez lu sinon, ben tu as la mort de mon chien imaginaire sur la conscience et donc voilà c'est pas très bien quand même. À la prochaine. 

5 commentaires:

kilam a dit…

'tain jerry. xD

Anonyme a dit…

J'ai pas ri.

pouale a dit…

CETA RIGOULOW :3
Poste plus souvent canard.

Floya a dit…

C'était EPIC.

Romain68 a dit…

lolilol!

ma vérification de mot de passe m'a dit "imeacon" \O/